top of page

Pourquoi avoir créé le label Création Humaine?

Un constat simple : l’IA génère des contenus tellement réalistes qu'elle trompe même les professionnels.


Il est devenu quasi impossible de distinguer un ouvrage humain d’un contenu généré par l'intelligence artificielle, et c’est spectaculaire. Exactement comme une copie ou une reproduction d’une œuvre d’art, distinguer le vrai du faux nécessite un protocole technique. Il faut repérer les indices laissés par une IA : la perfection, le manque de nuance, les potentielles incohérences, un véritable travail d’enquêteur.


Cette distinction est pourtant fondamentale pour les auteurs et pour le public.

Pour les auteurs dont les créations sont issues d’un travail ardu, des heures, des jours, des semaines, des années. Ils y engagent leur responsabilité individuelle, donnent de leur personne. Ils le font avec passion, une intention, du sens et de l’émotion.


L’IA, de son côté, est un modèle statistique, éduqué pour synthétiser, reproduire, imiter. La vitesse de traitement d’une quantité gigantesque d’informations est fascinante et totalement inaccessible pour un cerveau humain.


Les créations humaines et l’IA ont bien des fonctions distinctes qui ne doivent jamais se confondre.


Le public doit savoir s'il lit le fruit du travail d’un humain, un être sensible, intentionnel et responsable de ses écrits, ou bien le produit d’une intelligence artificielle. Les deux ouvrages ont bien entendu de l’intérêt, mais ce n’est pas le même. D’un côté, on découvre l’œuvre d’un artiste, de l’autre, on collecte une information statistique.


L’IA doit assister les humains, pas les concurrencer, car le fruit d’un programme informatique est radicalement différent de la créativité issue de milliards d’années d’évolution d’un être humain, et le labeur associé doit être reconnu et apprécié tel quel.


C’est pour cela qu'il est capital de les distinguer avec clarté, c'est pour cela que nous avons créé le Label Création Humaine.


Pour permettre à tous les auteurs d’informer et de revendiquer la singularité de leur création humaine.

45 vues0 commentaire

Comments


bottom of page